La MSA s'engage auprès des aidants familiaux d'un proche âgé

Mis à jour le 22/07/2019

ACccompagner les aidants, c’est essentiel pour les préserver.

 
Il est reconnu que le rôle des aidants est déterminant dans l'accompagnement des personnes âgées à domicile ayant une santé altérée ou un handicap. Cette aide n'est pas anodine car 20 % d'entre eux ont des symptômes de fatigue morale ou physique, avec des effets sur leur santé et 40 % travaillent, ce qui a des répercussions sur l'activité professionnelle. Cette implication conduit parfois les proches aidants à s'isoler et à oublier de prendre soin d'eux. Accompagner les aidants, c'est leur permettre de prendre du recul, de se reposer, de prendre du temps pour eux, afin de préserver leur équilibre et leur santé et de « se ressourcer ».
 

Une nouvelle prestation de la MSA à destination des aidants accompagnant un proche âgé.

C'est pour cela, que la MSA souhaite poursuivre son soutien aux aidants accompagnant un proche âgé en créant une nouvelle prestation qui vient s'ajouter au panier de services, qui comprend déjà : l'aide à domicile, la sortie d'hospitalisation, le portage de repas, la téléassistance, l'adaptation du logement et le lien social (prestation mobilité et coup de fil).
La prestation d'accompagnement des aidants contribue au maintien à domicile des personnes aidées et vise à prévenir les risques d'épuisement de l'aidant pour lui permettre d'assumer sereinement son rôle auprès de la personne aidée. Il s'agit également d'éviter les situations « de crise » pouvant conduire à des décisions prises dans l'urgence.
La prestation vise à financer l'action de répit pour l'aidant ou une partie des coûts liés à la prise en charge de la personne accompagnée pour que l'aidant puisse souffler.
La MSA apporte un soutien pour que l'aidant puisse mettre en œuvre son projet de répit : partir en vacances, s'accorder un temps de repos chez soi, participer régulièrement à une activité de loisirs...
L'aide financière de la MSA permettra de prendre en charge une partie des frais liés à la mise en place d'un accompagnement auprès de la personne aidée durant l'absence de l'aidant (aide à domicile, accueil de jour, hébergement temporaire en structure ou famille d'accueil agréée, etc.) et/ou de l'inscription à un séjour ou à une action de répit de l'aidant.
 

Les conditions d'accès

  • L'aidant ou le proche aidé doit être ressortissant MSA et résider en Gironde
  • La personne accompagnée doit être retraitée et âgée de 60 ans et plus (si elle perçoit l'AAH ou une pension d'invalidité et n'exerce pas d'activité professionnelle, l'aide lui sera accessible dès 55 ans).
  • Sous conditions de ressources : les ressources prises en compte seront celles de la personne accompagnée ou celles de l'aidant en fonction du projet et soumises à un barème.
  • Le dossier de demande et une évaluation sociale seront réalisés par une Conseillère technique de la MSA . Un devis du projet sera joint à la demande.
 

Le proche aidant 

Selon la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015, le proche aidant d'une personne âgée y est défini comme étant « son conjoint, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent ou un allié définis comme aidants familiaux, ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables qui lui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnelle, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne ».

 
Contacts
Pour toutes informations complémentaires ou pour une prise de rendez-vous, veuillez contacter la MSA de préférence par mail : aidant.blf@msa33.msa.fr
ou par téléphone : Vanessa Vital au 06.19.64.30.59 ou Aurélie Langevin au 06.78.85.47.67.